Un tissage engagé avec des partenaires

Au fil du temps, et avec l’acquisition du jardin, s’est développé pas à pas un réseau de partenariats riches avec différents acteurs sociaux de la Région.

Le jardin s’est révélé être un lieu d’accueil et de bien-être pouvant bénéficier à des publics divers. Tout au long de la semaine, et souvent pour l’année entière, nous accueillons des groupes au jardin pour des petits travaux d’entretien, d’embellissement, la transmission de savoir-faire, parfois pour de l’animation à part entière sous forme d’ateliers créatifs.

C’est ainsi que se côtoient des personnes porteuses de handicap, ou en chemin vers une autonomie retrouvée, des groupes du service d’insertion sociale (SIS)du CPAS, des jeunes en service citoyen, belges et italiens, ainsi que des bénévoles ponctuels ou réguliers, désireux de mettre les mains dans la terre ou de soutenir le projet à leur mesure, notamment à l’épicerie.

Le jardin est ainsi depuis plusieurs années une oasis pour les résidents du Ressort et du Rebjou, pour des hommes et des femmes qui bénéficient de l’accompagnement du SIS, pour le foyer des Renardeaux… Depuis qu’ils viennent sur le jardin, nous sommes témoins chez eux d’un mieux-être. Le jardin-potager est un lieu porteur de sens, d’engagement pour le changement. Dans un esprit bienveillant, le rythme de chacun y est respecté, et la confiance en soi, humblement, pas à pas retrouvée. C’est aussi pour chacun l’occasion d’un vivre ensemble, une invitation à tisser des liens, à être acteur.trice au sein d’un groupe pour construire un projet collectif.

 Des liens se tissent aussi avec des initiatives de quartiers. C’est le cas avec les jeunes de l’AMO que nous accueillons en stages, ou lors d’animations bi-mensuelles au Quartier A tous vents, mais aussi avec la Régie de quartier de Chastre où Ekikrok accompagne la création d’un jardin citoyen partagé.

 Ekikrok collabore également avec certaines écoles qui nous accueillent pour de l’éveil au patrimoine naturel et des animations au jardin (sol vivant, insectes, vannerie…).

 C’est cet engagement social qui donne aussi à Ekikrok sa couleur particulière, et en fait un projet riche de sens car il contribue, à son échelle, à refaçonner le tissu humain et local d’une petite région.